En tant que propriétaire de site Web ou spécialiste du marketing digital, vous avez peut-être entendu le terme « taux de rebond » dans les discussions sur les performances d’un site Web. Mais qu’est-ce que le taux de rebond exactement et pourquoi est-il important ? Dans cet article, nous explorerons le concept de taux de rebond et proposerons des conseils pour l’améliorer afin de garder les visiteurs engagés et sur votre site plus longtemps.

Qu’est-ce que le taux de rebond ?

En termes simples, le taux de rebond est le pourcentage de visiteurs qui quittent un site Web après avoir consulté une seule page.

Par exemple, si un visiteur arrive sur votre page d’accueil puis clique immédiatement sur le bouton « retour » ou ferme l’onglet, cela comptera comme un rebond.

Le taux de rebond est calculé en divisant le nombre de visites d’une seule page par le nombre total de visites sur un site Web.

Il est important de noter que tous les rebonds ne sont pas nécessairement mauvais.

Par exemple, si un visiteur arrive sur votre page de contact et trouve toutes les informations dont il a besoin, il n’aura peut-être pas besoin de visiter d’autres pages de votre site. Cependant, dans de nombreux cas, un taux de rebond élevé peut indiquer que les visiteurs ne trouvent pas ce qu’ils recherchent sur votre site ou que le site n’est pas suffisamment attrayant pour les intéresser.

Pourquoi le taux de rebond est-il important ?

Le taux de rebond est une mesure importante à suivre, car elle peut fournir des informations sur la manière dont les visiteurs interagissent avec votre site et s’il répond à leurs besoins.

Un taux de rebond élevé peut indiquer que les visiteurs quittent rapidement votre site parce qu’ils ne trouvent pas ce qu’ils recherchent ou parce que le site n’est pas suffisamment attrayant pour les intéresser. Cela peut entraîner des opportunités perdues de conversions, telles que des ventes ou des inscriptions.

Facteurs qui affectent le taux de rebond

Plusieurs facteurs peuvent affecter le taux de rebond, notamment :

  • Conception de site Web : une conception de site Web encombrée ou déroutante peut empêcher les visiteurs de trouver ce qu’ils recherchent, ce qui entraîne un taux de rebond plus élevé.
  • Vitesse du site : les temps de chargement lents des pages peuvent frustrer les visiteurs et les amener à partir avant même que la page ne soit chargée.
  • Qualité du contenu : un contenu mal rédigé ou non pertinent peut décourager les visiteurs et les amener à quitter rapidement votre site.
  • Navigation : un menu de navigation déroutant ou difficile à utiliser peut empêcher les visiteurs de trouver les informations dont ils ont besoin, ce qui entraîne un taux de rebond plus élevé.

Conseils pour améliorer le taux de rebond

Voici quelques conseils pour améliorer le taux de rebond de votre site Web :

  • Optimisez la conception de votre site Web : assurez-vous que votre site Web est visuellement attrayant et facile à naviguer. Utilisez des titres clairs, des images et des espaces blancs pour diviser le texte et le rendre plus facile à lire. Réaliser un audit SEO de l’ensemble de votre site.
  • Améliorez la vitesse du site : utilisez un réseau de diffusion de contenu (CDN) ou optimisez les images pour améliorer les temps de chargement des pages.
  • Créez du contenu de haute qualité : assurez-vous que le contenu de votre site Web est bien rédigé, informatif et pertinent pour votre public cible.
  • Utilisez des appels à l’action clairs : incluez des appels à l’action (CTA) clairs sur votre site Web pour encourager les visiteurs à agir, comme effectuer un achat ou s’inscrire à une newsletter.
  • Testez et répétez : utilisez les tests A/B pour tester différentes conceptions, contenus et CTA de sites Web afin de voir ce qui fonctionne le mieux pour votre public.

En conclusion :

Le taux de rebond est une mesure importante à suivre pour les propriétaires de sites Web et les spécialistes du référencement et du marketing digital, car il peut fournir des informations sur la manière dont les visiteurs interagissent avec votre site et s’il répond à leurs besoins.

En optimisant la conception de votre site Web, en améliorant la vitesse du site, en créant un contenu de haute qualité, en utilisant des appels à l’action clairs, ainsi qu’en testant et en répétant vos tests, vous pouvez améliorer le taux de rebond de votre site Web et garder les visiteurs engagés et sur votre site plus longtemps.

Les réseaux sociaux sont devenus partie intégrante de notre quotidien. Cela a révolutionné la façon dont nous communiquons, interagissons et faisons des affaires. Avec plus de 3,6 milliards de personnes utilisant les réseaux sociaux dans le monde, il n’est pas surprenant que les entreprises aient reconnu l’importance d’avoir une forte présence sur les plateformes de réseaux sociaux.

Cependant, il ne suffit pas d’avoir un compte sur les réseaux sociaux. Pour maximiser réellement le potentiel des médias sociaux, les entreprises doivent développer une stratégie de médias sociaux idéalement avec une agence social media en Belgique.

Qu’est-ce qu’une stratégie de médias sociaux ?

Une stratégie de médias sociaux est un plan qui décrit comment une entreprise utilisera les médias sociaux pour atteindre ses objectifs marketing.

L’importance d’une stratégie de médias sociaux

Une stratégie de médias sociaux est essentielle pour toute entreprise qui souhaite réussir dans le paysage numérique d’aujourd’hui.

Raisons pour lesquelles une stratégie de médias sociaux est importante

Cela aide à créer une image de marque cohérente

Une stratégie de médias sociaux aide les entreprises à créer une image de marque cohérente sur toutes les plateformes de médias sociaux. En ayant un message clair et cohérent, les entreprises peuvent établir la confiance et la crédibilité auprès de leur public.

Cela permet d’atteindre un public plus large

Les plateformes de médias sociaux comptent des milliards d’utilisateurs dans le monde, ce qui en fait un excellent moyen d’atteindre un public plus large. Une stratégie de médias sociaux aide les entreprises à identifier leur public cible et à créer du contenu qui leur parle.

Cela contribue à accroître l’engagement

Les plateformes de médias sociaux sont conçues pour l’interaction et l’engagement. Une stratégie de médias sociaux aide les entreprises à créer du contenu qui encourage l’engagement et l’interaction avec leur public.

Cela aide à générer du trafic et des ventes

Les plateformes de médias sociaux peuvent être un outil puissant pour générer du trafic et des ventes. Une stratégie de médias sociaux aide les entreprises à créer du contenu qui génère du trafic vers leur site Web et encourage les utilisateurs à effectuer un achat.

Éléments clés d’une stratégie de médias sociaux

Une stratégie de médias sociaux est composée de plusieurs éléments clés. Voici les quatre composants les plus importants :

1. Recherche d’audience

La première étape dans l’élaboration d’une stratégie de médias sociaux consiste à mener une étude d’audience. Cela implique d’identifier votre public cible et de comprendre ses besoins, ses intérêts et ses comportements. En comprenant votre public, vous pouvez créer du contenu qui lui parle et interagir avec lui sur les plateformes de médias sociaux où il est le plus actif.

Pour effectuer des recherches d’audience, vous pouvez utiliser divers outils, notamment des analyses de médias sociaux, des enquêtes et des groupes de discussion. L’analyse des médias sociaux peut fournir des informations précieuses sur les données démographiques, les intérêts et les comportements de votre public. Les enquêtes et les groupes de discussion peuvent fournir des informations plus approfondies sur les préférences et les opinions de votre public.

2. Sélection de la plateforme

Une fois que vous avez une compréhension claire de votre public cible, l’étape suivante consiste à sélectionner les plateformes de médias sociaux les plus pertinentes pour votre entreprise. Toutes les plateformes de médias sociaux ne sont pas égales et chaque plateforme a ses propres forces et faiblesses.

Par exemple, si votre public cible est principalement constitué de professionnels et d’entreprises, LinkedIn peut être la meilleure plateforme pour les atteindre. Si votre public cible est principalement constitué de jeunes adultes, Instagram et Snapchat peuvent être les meilleures plateformes pour les atteindre.

Lors de la sélection des plateformes de médias sociaux, il est important de prendre en compte les données démographiques des utilisateurs, les fonctionnalités et les taux d’engagement de la plateforme.

3. Planification du contenu

La planification de contenu est le processus de création et de planification de contenu sur les réseaux sociaux qui correspond à vos objectifs commerciaux et qui trouve un écho auprès de votre public cible. Un contenu efficace sur les réseaux sociaux doit être informatif, divertissant et engageant.

Pour créer un contenu efficace sur les réseaux sociaux, vous devez considérer les éléments suivants :

  • Thèmes de contenu : identifiez les thèmes clés sur lesquels votre contenu se concentrera. Ces thèmes doivent correspondre à vos objectifs commerciaux et trouver un écho auprès de votre public cible.
  • Types de contenu : déterminez les types de contenu que vous créerez, tels que des articles de blog, des vidéos, des images et des infographies.
  • Calendrier de contenu : créez un calendrier de contenu qui indique quand et où votre contenu sera publié. Cela vous aidera à rester organisé et à garantir que votre contenu est publié de manière cohérente.

4. Mesure des performances

Le dernier élément d’une stratégie de médias sociaux est la mesure des performances. Cela implique de suivre et d’analyser vos statistiques sur les réseaux sociaux pour déterminer l’efficacité de votre stratégie.

Les mesures que vous devez suivre dépendront de vos objectifs commerciaux, mais certaines mesures courantes incluent :

  • Taux d’engagement : le nombre de likes, de commentaires et de partages sur vos publications.
  • Portée : le nombre d’utilisateurs uniques qui voient vos publications.
  • Taux de clics : nombre d’utilisateurs qui cliquent sur un lien dans votre publication.
  • Taux de conversion : nombre d’utilisateurs qui effectuent une action souhaitée, comme effectuer un achat ou remplir un formulaire.

En suivant ces mesures, vous pouvez déterminer ce qui fonctionne et ce qui doit être amélioré dans votre stratégie de médias sociaux.

Instructions étape par étape pour développer une stratégie de médias sociaux

Maintenant que vous comprenez les éléments clés d’une stratégie de médias sociaux, passons aux instructions étape par étape pour développer une stratégie de médias sociaux pour votre entreprise ou votre marque :

1. Définissez vos objectifs commerciaux

La première étape dans l’élaboration d’une stratégie de médias sociaux consiste à définir vos objectifs commerciaux. Que souhaitez-vous réaliser grâce au marketing des médias sociaux ? Souhaitez-vous accroître la notoriété de votre marque, générer des prospects ou stimuler les ventes ?

2. Mener des recherches sur le public

Une fois que vous avez défini vos objectifs commerciaux, l’étape suivante consiste à mener une recherche d’audience pour identifier votre public cible et comprendre ses besoins, ses intérêts et ses comportements.

3. Sélectionnez les plateformes de médias sociaux

Sur la base de votre recherche d’audience, sélectionnez les plateformes de médias sociaux les plus pertinentes pour votre entreprise.

4. Développer un plan de contenu

Créez un plan de contenu qui correspond à vos objectifs commerciaux et qui trouve un écho auprès de votre public cible. Déterminez les types de contenu que vous créerez, les thèmes sur lesquels votre contenu se concentrera et la fréquence à laquelle vous publierez.

5. Créez un calendrier de contenu

Créez un calendrier de contenu qui indique quand et où votre contenu sera publié. Cela vous aidera à rester organisé et à garantir que votre contenu est publié de manière cohérente.

6. Surveiller et mesurer les performances

Suivez et analysez vos statistiques sur les réseaux sociaux pour déterminer l’efficacité de votre stratégie. Utilisez ces données pour effectuer des ajustements et améliorer votre stratégie au fil du temps.

Erreurs courantes à éviter sur les réseaux sociaux

Lors de l’élaboration d’une stratégie de médias sociaux, les entreprises doivent éviter certaines erreurs courantes. Voici trois des erreurs les plus courantes :

1. Privilégier la quantité plutôt que la qualité

Publier trop fréquemment ou créer du contenu de mauvaise qualité peut nuire à votre stratégie de médias sociaux. Concentrez-vous plutôt sur la création d’un contenu de haute qualité qui trouve un écho auprès de votre public cible.

2. Ignorer l’engagement

Les réseaux sociaux sont une conversation à double sens et il est important d’interagir avec votre public en répondant aux commentaires et aux messages.

3. Négliger les fonctionnalités spécifiques à la plate-forme

Chaque plateforme de médias sociaux possède ses propres caractéristiques et atouts. Négliger ces fonctionnalités peut limiter l’efficacité de votre stratégie de médias sociaux.

Conseils pour mesurer le succès et procéder à des ajustements

Voici quelques conseils pour mesurer le succès de votre stratégie de médias sociaux et apporter les ajustements nécessaires :

1. Définir des références

Définissez des références pour vos statistiques sur les réseaux sociaux afin de pouvoir suivre vos progrès au fil du temps.

2. Analysez vos données

Utilisez des outils d’analyse des réseaux sociaux pour suivre et analyser vos statistiques sur les réseaux sociaux. Utilisez ces données pour apporter les ajustements nécessaires à votre stratégie.

3. Expérimentez de nouvelles stratégies

Les médias sociaux évoluent constamment et il est important d’expérimenter de nouvelles stratégies et tactiques pour garder une longueur d’avance dans votre plan marketing.

Google My Business est extrêmement important pour quiconque souhaite se lancer dans le référencement local. Grâce à cet outil gratuit de Google, vous pouvez être affiché de manière très visible sur le côté droit des résultats de recherche et vous pouvez être trouvé plus facilement dans Google Maps.

Recherchez simplement « Alégorix » dans Google et vous verrez immédiatement comment Google My Business affiche toutes les informations utiles et occupe une grande partie de la page.

Qu’est-ce que Google My Business

Google My Business est une page professionnelle unique et personnelle au sein de Google, réservée aux entreprises. Cette page affiche les informations importantes de votre entreprise, telles qu’une description des activités, votre emplacement, les heures d’ouverture et les avis. Même si vous ne l’avez jamais activé, il est fort possible que cette entrée existe déjà pour votre entreprise. En le prenant en main, vous vous assurez que toutes les informations sont correctes et que votre entreprise est présentée de la meilleure façon possible.

Vérifiez votre annonce

La fiche Google My Business est gratuite et sa configuration ne prend que 5 minutes.

  • Entrez d’abord le nom de votre entreprise dans Google et voyez si une liste existe déjà.
  • Voyez-vous la déclaration « Êtes-vous propriétaire de cette entreprise ? » alors vous n’avez pas encore revendiqué votre annonce.
  • Cliquez ensuite sur « Êtes-vous le propriétaire de cette entreprise » ou sur « Réclamez-la maintenant » et suivez les étapes indiquées par Google.
  • Si vous ne voyez pas encore d’entrée, accédez à Google.com/business et commencez à saisir les informations correctes.
  • Après l’inscription, Google vous enverra un code de vérification à l’adresse que vous avez fournie. Vous devez vous connecter avec ce code pour que Google soit sûr que vous êtes le propriétaire officiel. De nos jours, cela est souvent également possible par SMS ou par e-mail.
  • Vous ne serez visible dans les résultats qu’après vérification de votre compte.

Quelles informations pouvez-vous partager via Google My Business ?

Bien entendu, vous pouvez partager toutes vos informations de base, telles que votre site Web, vos coordonnées et votre numéro de téléphone. De plus, Google a ajouté un certain nombre d’autres fonctionnalités intéressantes :

Horaires d’ouverture

L’ajout d’heures d’ouverture est une partie importante de Google My Business et aide les visiteurs à voir immédiatement quand ils peuvent venir chez vous.

De plus, vous pouvez facilement saisir des horaires adaptés pour les jours fériés, les jours de pont et les périodes de vacances.

Photos

Google vous offre également la possibilité d’afficher des images. Si les photos sont importantes pour votre service ou produit, assurez-vous de prendre le temps de télécharger un certain nombre de photos professionnelles. Je pense immédiatement aux restaurants, hôtels, chambres d’hôtes, magasins… mais presque toutes les entreprises peuvent bénéficier de cette fonctionnalité.

D’autres peuvent également télécharger des images. Si vous souhaitez développer une vaste galerie de photos, c’est une bonne idée de demander à vos clients d’ajouter de jolies photos.

Visite virtuelle sur Google My Business

Avec une visite virtuelle, vous donnez aux visiteurs la possibilité de visiter votre entreprise depuis le confort de leur canapé. Les visiteurs peuvent découvrir votre entreprise à partir d’un ou plusieurs points de départ afin d’avoir une bonne idée de l’ambiance et de votre offre. Une telle visite virtuelle peut facilement être liée à Google My Business.

Publier des articles sur Google My Business

Une fonctionnalité relativement nouvelle sur cette plateforme consiste à ajouter des publications. Ils restent visibles dans la recherche Google pendant 7 jours et vous permettent de vous démarquer encore plus dans les résultats de recherche.

Un post est composé d’une image (400 x 300 pixels) et d’un texte de 100 à 300 mots. Vous pouvez ensuite transformer votre publication en événement ou y ajouter un bouton, tel que « en savoir plus » ou « s’inscrire ». Vous pouvez créer une seule publication ou publier plusieurs messages en même temps, qui seront ensuite affichés dans un carrousel. L’image montre comment un carrousel de publications est affiché.

Liens vers des promotions spéciales

En fonction de votre catégorie d’activité, il est parfois possible d’ajouter des liens spécifiques. Les restaurants peuvent, par exemple, placer un lien vers leur menu ou vers une page de réservation. Vérifiez si des liens supplémentaires sont possibles pour votre entreprise en cliquant sur les informations puis en cliquant sur la section URL.

Posez des questions via Google My Business

Si les visiteurs consultent votre fiche sur Google Maps via l’application ou via un téléphone Android, ils peuvent poser une question via Google My Business. Si quelqu’un pose une question, vous recevrez une notification dans votre boîte mail.
Attention : tout le monde peut voir et répondre à ces questions !

Avis via mon Google My Business

Toute personne voyant votre annonce peut publier un avis. Cette personne vous attribuera un certain nombre d’étoiles et pourra également ajouter un texte. Les bonnes critiques constituent la publicité de bouche à oreille de l’ère numérique et peuvent persuader de nouveaux visiteurs de nous contacter et de devenir clients. Ils représentent donc une énorme valeur ajoutée pour votre entreprise.
Mais bien sûr, vous pouvez aussi être confronté à de mauvais avis, ce qui nous amène sans aucun doute au seul inconvénient des avis sur Google My Business : un client insatisfait peut facilement ajouter un mauvais commentaire et vous ne pouvez pas le supprimer !
avis sur les sociétés minières

Que faire des mauvaises critiques ?

Recevoir un mauvais avis sur Google avec, par exemple, une étoile en haut, ce n’est vraiment pas sympa. De plus, vous ne pouvez pas les supprimer, vous devez donc trouver un moyen de les traiter de manière professionnelle.
Mon conseil le plus important : ne JAMAIS réagir émotionnellement ! Cela semble simple et logique, mais c’est le plus gros piège, surtout pour les petites entreprises et les indépendants. L’implication dans votre entreprise, votre service ou votre produit est énorme et la critique ressemble vite à une attaque personnelle. Réagir sur la base de ce sentiment ne fera qu’empirer les choses.

Que fais-tu ?

Étape 1 : Demandez-vous si une réponse est nécessaire. S’il n’y a qu’une étoile sans commentaire ou s’il y a quelque chose de très général, laissez-le tel quel. Ces types d’avis sont pris moins au sérieux par les visiteurs et ne sont donc pas importants.

Étape 2 : Si le commentaire est suffisamment important pour justifier une réponse, prenez d’abord un peu de distance. Promenez le chien, dormez dessus ou parlez-en d’abord avec quelqu’un de moins impliqué.

Étape 3 : Commencez toujours votre réponse en faisant preuve de compréhension envers l’autre personne. Cette étape suscitera probablement beaucoup de résistance de votre part, mais elle est extrêmement importante. Si quelqu’un sent que vous comprenez sa situation, il devient beaucoup plus difficile de rester agressif. Faire preuve de compréhension n’est bien sûr pas la même chose qu’être d’accord, je donne quelques exemples de phrases dans lesquelles vous faites preuve de compréhension sans être d’accord avec la critique :

  • Je comprends que c’est une situation frustrante pour vous, mais…
  • Il est bien sûr dommage que vous ayez été gêné par… cependant…
  • Nous trouvons très regrettable qu’un malentendu soit survenu autour de….
  • Nous comprenons votre position, mais…

Étape 4 : Vérifiez le plus objectivement possible si les faits sont exacts. Supposons que quelqu’un prétende qu’un dommage a été causé ou qu’une livraison a été en retard, est-ce exact ? Si les faits ne correspondent pas à la vérité, réfutez-les sereinement, sans passer à l’offensive. Dans cette partie, il est particulièrement important que les autres lecteurs (qui ne connaissent pas la situation) aient une idée de la pertinence de la plainte. Nous savons tous qu’il y a des gens qui ne sont jamais satisfaits et qui ont toujours quelque chose à redire, nous reconnaissons assez rapidement ce type de plaignants. Ce que les gens veulent réellement voir, c’est que vous, en tant qu’être humain, soyez disponible, que vous soyez impliqué auprès de vos clients et que vous soyez prêt à trouver une solution en cas de problème. Dans cette étape, vous pouvez utiliser une mauvaise critique pour démontrer un bon service. Après tout, les choses vont mal partout, nous ne sommes tous que des humains après tout. La façon dont vous gérez les erreurs et les problèmes peut faire la différence.

Étape 5 : éloignez la discussion d’Internet : appelez le client si possible, invitez-le à une conversation personnelle ou envoyez-lui un e-mail si vous n’avez pas de numéro de téléphone. De cette façon, évitez de poursuivre la discussion en ligne, car cela ne sert à personne et vous risquez seulement que la situation dégénère encore davantage.

Statistiques Google My Business

Comme tout bon outil en ligne, Google My Business propose des statistiques très utiles. Sous « Insights », vous trouverez, entre autres, les informations suivantes :

  • Les visiteurs ont recherché le nom de votre entreprise ou une catégorie, un produit ou un service
  • Votre fiche a été affichée dans la recherche Google ou sur Google Maps
  • Quelles actions ont été entreprises par la suite, par exemple visiter votre site Web ou consulter l’itinéraire
  • Quelle est la popularité de vos photos par rapport à des entreprises similaires

En conclusion

Ne vous laissez pas décourager par le paragraphe ci-dessus concernant les mauvaises critiques. Google My Business est un formidable outil qui peut vous aider à augmenter votre visibilité en ligne.

Alégorix peut vous aider dans la mise en place d’un Google My Business.

De plus, vous ne pouvez pas éviter l’inscription, même si vous ne le faites pas vous-même, l’annonce peut toujours devenir active et les gens peuvent commencer à soumettre des avis.

Les critiques ou les commentaires négatifs ne sont pas toujours faciles à gérer correctement. Sur les réseaux sociaux notamment, il est devenu facile pour les clients de critiquer et d’exprimer leur mécontentement. De nombreuses grandes entreprises l’ont désormais bien compris et suivent de près les réseaux sociaux afin de pouvoir répondre très rapidement aux questions, critiques ou problèmes.

Ils le font souvent avec un merveilleux sens de l’humour en essayant de garder la meilleure E-réputation numérique.

En tant que petite entreprise ou indépendant, il est souvent moins évident de bien réagir, nous disposons souvent de moins de temps pour tout surveiller de près et nous sommes plus susceptibles de prendre les critiques personnellement, ce qui nous amène souvent à réagir de manière incorrecte et à aggraver le problème.

Ce que vous ne devez pas faire si vous recevez des critiques négatives sur les réseaux sociaux :

  • Ne supprimez pas et n’ignorez pas les commentaires négatifs. Cela ne fera qu’augmenter la frustration et la négativité de l’autre personne et suscitera encore plus de critiques.
  • Ne réagissez pas à votre colère initiale et ne niez pas le problème ou l’erreur.
  • Surtout lorsqu’il s’agit d’un « sentiment » négatif avec votre client, il ne sert à rien de le nier.

Comment gérer positivement les critiques ?

  • Répondez calmement et calmement. Si votre première réaction est la colère, prenez le temps de formuler une réponse et, si nécessaire, consultez d’abord quelqu’un de moins impliqué personnellement.
  • Si vous avez commis une erreur, admettez-le honnêtement. Rien n’est plus désarmant que quelqu’un qui admet son erreur et essaie de trouver une solution.
  • Répondez personnellement, adressez-vous au visiteur par son nom et signez également avec votre propre nom.
  • En fonction du problème, vous pouvez essayer de supprimer la conversation de la zone publique et de la poursuivre via des messages privés ou par e-mail.
  • Bien sûr, cela ne sera pas toujours possible, mais si vous savez répondre avec humour, vous pourrez souvent soulager un peu la tension.
  • Expliquez clairement que vous faites tout votre possible pour résoudre le problème.
  • Écoutez vraiment les critiques ! Cela peut aider à améliorer votre offre ou à ajuster votre méthode de travail.

Et enfin:

Si quelqu’un est constamment négatif, ne veut pas coopérer à une solution et vous rend vraiment la vie misérable, vous pouvez toujours le bloquer. Certains clients ont vraiment intérêt à perdre plutôt qu’à être riches, mais ne prenez pas cette décision trop rapidement.

N’oubliez pas qu’il est souvent possible de transformer les critiques négatives sur les réseaux sociaux en critiques positives. Si vous traitez ce client insatisfait de manière honnête et humaine, si vous résolvez son problème rapidement et en douceur et si vous lui donnez peut-être quelque chose en plus, le ton redeviendra bientôt positif. Les autres visiteurs voient à quel point vous réagissez bien aux critiques et cela profitera à votre image.

N’oubliez pas que tout le monde fait parfois des erreurs et qu’il est important de les gérer correctement !

Depuis toujours, le bouche à oreille est une forme de publicité très efficace. Avant d’acheter un produit, de réserver un hôtel ou de réserver un restaurant, nous aimons savoir ce que pensent les autres. Il est donc logique que les avis en ligne aient une influence majeure sur notre comportement d’achat.

C’est pourquoi des sites tels que booking.com et tripadvisor sont si populaires dans le secteur du tourisme. Mais les avis en ligne sont également de plus en plus utilisés sur des sites extérieurs au secteur du voyage. Pensez aux sites Web tels que bol.com ou coolblue où les avis sont affichés pour chaque produit. Certains sites vont même plus loin. Sur le site de mode Zalando, par exemple, vous pouvez facilement voir si un vêtement est grand ou petit grâce aux commentaires. Pratique si vous hésitez entre 2 tailles.

Les avis en ligne sont donc très importants

Bien sûr, les avis positifs apparaissent généralement en premier, mais les recherches montrent que nous recherchons également consciemment les avis les moins bons, car vous pouvez en apprendre beaucoup. Quelque chose ne va pas partout, mais si vous voyez toujours la même plainte concernant, par exemple, une livraison lente, une mauvaise qualité ou le non-respect des accords, vous tirez vos propres conclusions.

Ce que nous voulons surtout savoir, c’est comment l’entreprise gère les problèmes ou les plaintes. Si la réponse est amicale et si un effort clair est fait pour trouver une solution, cela nous rassurera. Si nous remarquons que l’entreprise ne répond pas aux plaintes ou pire, s’attaque au client insatisfait, alors il y a de fortes chances que nous ne prenions pas le risque et ne recherchions pas une entreprise concurrente.

Les avis sont donc très important pour garantir votre E-réputation digitale.

Quelques chiffres autour des avis en ligne :

  • 92 % vérifient les avis avant d’acheter en ligne
  • 88 % font autant confiance aux avis en ligne qu’à une recommandation d’amis ou de famille
  • 77% des achats en ligne sont influencés par les avis
  • 19 % n’écrivent que des avis positifs
  • 2 % écrivent également des avis négatifs

Saviez-vous que 25 % sont même prêts à payer plus pour un service ou un produit avec de bonnes critiques ?

L’utilité des avis en ligne

Gagner la confiance

Un nouveau visiteur de votre site Web ne vous connaît pas encore, ni vous ni votre entreprise, et ne sait donc pas si on peut vous faire confiance. Vous devrez donc gagner sa confiance d’une manière ou d’une autre. Si vous possédez une boutique en ligne, gagner la confiance est encore plus important, car vous attendez du client qu’il soit prêt à effectuer un paiement en ligne. Des phrases courtes telles que « Pas bon, remboursé », « Paiement sécurisé » ou « Retours gratuits » peuvent être importantes pour abaisser ce seuil.

Mais les avis en particulier peuvent faire une grande différence. Si le visiteur constate que les clients précédents sont satisfaits, cela crée de la confiance et réduit le risque de commander et de payer en ligne.

Commentaires utiles

Nous avons souvent des questions très précises. Vous voudrez peut-être savoir si cet hôtel dispose de bons lits ou si vous voulez savoir à quel point cette webcam est conviviale. Ce qui ne figure pas dans la description se retrouve souvent dans les critiques. Les avis sont donc également utiles pour faire le bon choix.

Améliorez vos services

Les critiques positives sont bien sûr toujours agréables. Gérer les avis négatifs est moins facile. Pourtant, vous pouvez en apprendre beaucoup et cela donne un aperçu des désirs et des attentes de vos clients. Considérez toujours les critiques comme une opportunité d’améliorer vos services et de grandir en tant qu’entrepreneur.

Ne trichez pas

Votre propre site Web est un excellent endroit pour afficher des avis, car vous pouvez les placer immédiatement à côté de produits ou services pertinents. Naturellement, concentrez-vous sur les critiques positives, mais restez réaliste. Un site Web avec seulement des critiques cinq étoiles et où vous êtes constamment vanté vers le ciel semble incroyable. Bien sûr, vous n’afficherez pas d’avis négatifs, mais vous pouvez n’hésitez pas à publier un avis positif avec une note critique.

N’écrivez pas vos propres critiques ! Il y a de fortes chances que le visiteur se rende vite compte que quelque chose ne va pas, ce qui provoquera l’effet inverse.

Recueillir des avis

Assurez-vous de recueillir des avis sur vos propres chaînes, mais vérifiez également quelles autres chaînes, comme les avis positifs ou négatifs sur les réseaux sociaux peuvent encore être utilisées par votre groupe cible. Places possibles pour la phrase de révision :

  • Votre propre site Internet ou boutique en ligne : l’endroit idéal pour afficher des avis. De plus, vous avez un contrôle total sur ce que vous faites et ce que vous ne montrez pas.
  • Facebook : vous décidez si les visiteurs peuvent ou non laisser un avis. Si vous recevez de bonnes critiques, partagez-les sur votre timeline afin qu’elles se démarquent davantage. L’inconvénient de Facebook est que vous ne pouvez pas supprimer les mauvais avis.
  • LinkedIn : vous trouverez rarement une mauvaise critique ici. Vous pouvez demander aux clients de publier un avis ou ils peuvent le faire spontanément, mais vous choisissez toujours de rendre l’avis public ou non.
  • Google My Business : tout le monde peut laisser des avis ici. Vous ne pouvez pas désactiver cette option et vous ne pouvez pas non plus supprimer les avis. Ne vous laissez pas décourager, car Google My Business est un excellent outil pour attirer plus de clients. En savoir plus sur Google My Business dans cet article.
  • Des outils externes tels que trustpilot, booking.com ou tripadvisor. Recherchez les outils pertinents pour votre secteur et suivez-les de près.

Comment travaillez-vous concrètement ?

Envoyez un e-mail après-vente

Si vous avez réalisé avec succès un projet ou un service et que votre client est satisfait du résultat, prenez l’habitude de demander un avis. N’attendez pas trop longtemps, plus tout est frais dans votre mémoire, plus il est facile pour votre client d’écrire un avis positif. Vous pouvez également envoyer quelque chose et indiquer clairement dans votre question sur quoi vous souhaiteriez recevoir une évaluation.

Si vous vendez des produits via une boutique en ligne, rédigez un email qui est automatiquement envoyé une fois que le client a reçu sa commande. Rendez la tâche la plus simple possible pour le client et utilisez de préférence un formulaire en ligne sur lequel il pourra indiquer (son)sa (ins)satisfaction à l’aide d’un chiffre ou d’une émoticône.

Donc, l’automatisation du marketing par email est indispensable peu importe votre niche de marché.

Organisez une action

Si vous souhaitez recueillir plus d’avis en peu de temps, envisagez une campagne sur les réseaux sociaux.

Par exemple, offrez 10 packages en échange d’un avis. Un excellent moyen de remplir votre liste de diffusion de clients potentiels et d’obtenir des avis en même temps.

Soyez créatif…

Si vous possédez une boutique physique, vous n’avez pas toujours l’adresse email de votre client. Résolvez ce problème en mettant par exemple dans l’emballage une jolie carte sur laquelle vous invitez le client à laisser un avis sur votre site internet, en échange ou non d’une réduction ou d’un petit cadeau.

Si vous avez une entreprise de restauration avec WiFi, laissez vos clients se connecter via Facebook, ils seront alors immédiatement enregistrés chez vous.

Utilisez également les autocollants proposés par des organisations telles que TripAdvisor. Ils sont très reconnaissables et vos visiteurs seront plus susceptibles de laisser eux-mêmes un avis.

Comment gérez-vous les avis ?

Répondez toujours

Si votre client a laissé un commentaire positif, remerciez-le. Si un avis négatif apparaît sur l’une de vos chaînes, n’écrivez pas immédiatement une réponse de colère car vous vous sentez attaqué. Laissez-le refroidir un instant, puis répondez de manière polie et positive.

Montrez que vous souhaitez résoudre le problème et déplacez la discussion vers une conversation privée par e-mail ou par téléphone le plus rapidement possible.

N’oubliez pas que les autres clients potentiels ne regardent pas seulement le contenu de la réclamation, mais surtout la manière dont vous la traitez. Votre réponse est donc très importante.

Et n’oubliez pas…

Les clients enthousiastes sont le meilleur marketing !

Le référencement Google ne s’adresse pas qu’aux grandes multinationales, bien au contraire. Pour de nombreux entrepreneurs, le mot SEO ou Search Engine Optimization ressemble à quelque chose de trop difficile à réaliser soi-même et de trop coûteux à sous-traiter. Mais est-ce vraiment le cas ?

Pourquoi faire du référencement ?

Au début de la conception des sites Web ,il y a de nombreuses années, on accordait une grande importance à un beau site Web. C’est ainsi que les premiers sites Internet réalisés étaient plutôt beaux.
Mais malheureusement, ils n’avaient pas beaucoup de visiteurs et ce n’était pas facile d’attirer de nouveaux clients.

Nous avons alors compris qu’un site Web devait être plus que beau. Un bon site Web est conçu de manière à vous aider à atteindre vos objectifs. Un bon contenu est nécessaire, mais il doit également obtenir de bons résultats dans les moteurs de recherche et le référencement est un facteur important pour cela. Après tout, vous voulez être facilement trouvé en ligne lorsque quelqu’un commence à rechercher votre service ou votre produit.

Ces dernières années,Google a évolué énormément et cette évolution est certainement à l’avantage des petites entreprises.

Une petite entreprise est généralement beaucoup plus agile et peut réagir plus rapidement aux changements. Dans les grandes entreprises, il faut souvent demander l’autorisation 5 fois avant de pouvoir lancer quoi que ce soit.

Alors, qu’est-ce que le référencement Google exactement ?

Le référencement est un processus dans lequel vous optimisez votre site Web ou votre boutique en ligne pour qu’il soit mieux classé dans les résultats de recherche.

Une partie de cela est technique et il peut être judicieux de confier cette partie à un expert, à moins bien sûr que vous ne soyez vous-même un professionnel de l’informatique. Un expert peut améliorer la vitesse et la convivialité mobile de votre site Web, s’assurer qu’un plan du site est soumis et que votre SSL est activé.

Mais le SEO, c’est aussi principalement du contenu ou du contenu intéressant et pertinent qui répond aux questions et problématiques de votre visiteur. Si vous avez une bonne idée de qui est votre client potentiel et de ce qui l’empêche de dormir la nuit, alors vous avez la base de votre site Web.

Si vous aimez écrire couramment, vous pouvez commencer à rédiger vous-même vos textes.

Il y a quelques règles pour ces textes. Vous devrez prendre en compte une longueur minimale pour une bonne indexabilité, vous devrez inclure vos mots-clés (sans exagérer) et ils devront être formatés de manière conviviale pour qu’ils soient facilement lisibles par votre visiteur. C’est à vous de choisir si vous approfondirez ces règles ou si vous travaillerez avec un expert qui optimisera vos textes pour Google et Internet.

Comment une petite entreprise peut gagner contre une multinationale

L’avantage du référencement Google est qu’il est possible pour une petite entreprise de rivaliser avec les grandes multinationales, après tout le budget est d’une importance secondaire.

Après tout, Google souhaite afficher les résultats de recherche qui fournissent la réponse la plus pertinente à une requête de recherche. Le contenu de votre site Web est donc le facteur le plus important. Si le contenu de votre site Web est meilleur que celui de votre concurrent, Google classera votre site Web plus haut, quelle que soit la taille de votre entreprise.

Plus de clients grâce au référencement Google

Plus votre site Web obtient un score élevé dans les résultats de recherche Google, plus il devient facile de réaliser un bon marketing en ligne.

Mettez en place une structure qui vous aide à vous adresser aux bons visiteurs et à transformer ces visiteurs en clients.

Avec une bonne tactique de marketing digital, vous pouvez créer un système qui fonctionne vraiment pour vous. Votre site Internet devient alors plus qu’une carte de visite en ligne, mais devient un outil de travail qui vous apporte constamment de nouveaux clients potentiels, permettant à votre entreprise de croître et de prospérer.

Le cœur d’un tel système marketing est toujours votre site Web et votre référencement. Si votre site Web est optimisé pour les moteurs de recherche et que le contenu est optimisé pour votre visiteur, vous pouvez passer à l’étape suivante et mettre en place un système de marketing en ligne qui convertira les visiteurs en clients.

Comment démarrer avec le référencement et le marketing Google ?

J’espère qu’avec cet article, nous avons pu vous convaincre du pouvoir du référencement et du marketing. Non seulement pour les grandes entreprises mais aussi pour les indépendants, les PME et les très petites entreprises.

Mais comment démarrer ?

Si vous souhaitez vous lancer vous-même, vous trouverez sur notre blog, de nombreux articles de blog contenant des trucs et astuces.

Pas le temps ni l’envie de vous lancer vous-même ?

Travaillons ensemble et élaborons un plan marketing qui positionne votre offre de manière distinctive sur le marché, afin que les bons clients et les bonnes commandes arrivent automatiquement à vous.

Formulaires d’inscription (Opt-in) et marketing digital

Jusqu’à il y a quelques années, la plupart des sites Web n’étaient guère plus qu’une carte de visite en ligne, mais ces dernières années, on a assisté à une énorme évolution en ligne. De nombreuses entreprises ont commencé à travailler sur le marketing digital et les sites Web ne sont plus conçus comme des cartes de visite mais comme un moyen d’obtenir de meilleurs résultats.

La première question qui se pose est de savoir quel objectif vous souhaitez atteindre avec votre site Web.

Un certain nombre d’objectifs sont évidents :

  • Vente en ligne
  • Inscriptions à des événements, formations, webinaires
  • Réservations
  • Téléchargements

Un objectif peut-être moins évident mais qui peut avoir un impact majeur sur vos résultats est de créer une liste de diffusion afin que vous ayez constamment une liste de prospects disponibles à contacter.

Arrêtez la prospection à froid

Difficile à mettre en place, la prospection à froid n’a jamais été une bonne chose. Avec une bonne conception de votre site Web, vous pouvez mettre fin à cela pour de bon.

Ce que vous souhaitez, c’est que les visiteurs laissent leur adresse e-mail sur votre site Web afin que vous puissiez ensuite les suivre via le marketing par e-mail. La meilleure façon d’y parvenir est de placer un cadeau sur votre site. Vous « donnez » donc quelque chose à votre visiteur en échange de son adresse e-mail.

Cadeaux que votre visiteur souhaite vraiment

Un « bon » cadeau est également un cadeau précieux et pour le déterminer, vous devez d’abord très bien savoir qui est votre client et quels problèmes il rencontre. Vous voyez quelles questions sont souvent posées et quels problèmes reviennent sans cesse ?

Créez ensuite un cadeau qui s’inscrit dans ce cadre et avec lequel votre prospect pourra faire le premier pas vers la résolution de son problème.

Voici un exemple :

Supposons que vous vous concentriez sur les personnes qui souhaitent manger sainement mais qui ont peu de temps pour cuisiner. Votre cadeau pourrait, par exemple, être un e-book contenant 7 recettes saines que vous pouvez préparer en 20 minutes. Vous pouvez également envoyer à ce visiteur une recette chaque jour pendant 1 semaine.

Quelques possibilités de cadeaux :

  • un e-book
  • le premier chapitre d’un livre
  • un livre audio
  • une version téléchargée ou d’essai
  • une offrel en ligne
  • une série d’e-mails intéressants
  • une mini formation

Ne vous limitez pas à la liste ci-dessus, chaque entreprise est unique et votre cadeau devrait l’être aussi. Réfléchissez bien à toutes les options, dressez une liste de tout ce qui vous vient à l’esprit et demandez éventuellement à un certain nombre de clients quel cadeau les intéresse et qui pourrait les aider. Passez également suffisamment de temps à développer votre cadeau et assurez-vous d’avoir une apparence professionnelle.

Le formulaire d’inscription en combinaison avec votre cadeau

Une fois que vous avez trouvé un bon cadeau, il est temps de le placer sur votre site Web. Choisissez un endroit bien en vue ou utilisez une fenêtre contextuelle. Utilisez toujours une image qui soutient votre cadeau et combinez-la avec un titre stimulant qui éveille la curiosité de votre visiteur.

Habituellement, un bouton est fourni vers une page contenant plus d’informations, mais ce n’est pas nécessaire. Ce qui est important, c’est que les visiteurs doivent laisser leur adresse e-mail pour recevoir votre cadeau. Nous utilisons pour cela un formulaire, dans le jargon professionnel nous l’appelons formulaire d’opt-in.

Une séquence logique est la suivante :

  • Étape 1 : le visiteur laisse son nom et son adresse email (formulaire d’opt-in)
  • Étape 2 : un email de confirmation est envoyé sur lequel le prospect doit cliquer (vous pouvez ainsi être sûr que l’adresse email est correcte)
  • Étape 3 : il pourra alors télécharger votre e-book
  • Étape 4 : vous prenez contact avec ce nouveau prospect

La prochaine étape pour apprendre à se connaître

Vous disposez désormais de l’adresse email de ce visiteur et vous savez qu’il est intéressé par votre service ou produit. Il est temps de passer à l’étape suivante.

En liant votre formulaire d’inscription à un répondeur automatique, vous envoyez automatiquement à ce nouveau prospect un certain nombre d’e-mails. Après tout, vous voulez convaincre cette personne de votre expertise afin qu’elle devienne client. Vous n’allez pas dans un premier temps submerger un nouveau prospect d’offres commerciales, mais vous allez lui donner plus d’informations dans un certain nombre d’e-mails en adéquation avec votre cadeau. Dans le dernier e-mail, vous pouvez alors faire une première offre, par exemple pour un entretien personnel, une formation ou un code de réduction pour une première commande. Ce premier achat sera souvent d’un faible montant, votre nouveau client voudra donc tester la qualité de votre service avant de faire un achat plus important.

Comment installer un formulaire d’inscription et un répondeur automatique ?

Ce dont vous avez besoin est un fournisseur de serveur de messagerie, tel que Mailchimp, Campaign Monitor… Avec ces outils en ligne, vous pouvez configurer l’ensemble du système. Vous commencez par rédiger un formulaire, qui est votre formulaire d’inscription. Ensuite, vous configurez le répondeur automatique avec un certain nombre d’e-mails envoyés automatiquement.

Une fois ce système opérationnel, vous n’avez plus à vous en soucier. Chaque fois que quelqu’un télécharge votre cadeau, tout ce système est automatiquement démarré et chaque nouveau prospect est suivi sans que vous ayez à y consacrer du temps.

Trop difficile ou manque de temps ?

La mise en place de l’ensemble du système prendra un certain temps, mais c’est primordial de le faire. Vous devez d’abord proposer un bon cadeau, puis le développer et le façonner. Vous devez placer le cadeau sur votre site en combinaison avec un formulaire d’inscription, vous devez déterminer quels e-mails vous envoyez après l’inscription, quelles informations vous fournissez, quelle offre vous faites et vous devez tout configurer chez le fournisseur de serveur de messagerie.

Une fois que vous avez terminé, votre liste de « prospects chauds » peut s’allonger constamment sans que vous ayez à y investir plus de temps. Ce n’est que lorsque vous pensez qu’il est temps d’offrir un nouveau cadeau, par exemple, que vous devez ajuster le système.

Si vous n’avez pas envie ou le temps de vous en occuper vous-même, nous serons heureux de vous aider. Vous pouvez nous contacter pour mettre en place l’ensemble ou une partie du processus. Nous serons heureux de réfléchir à un bon cadeau, de vous aider dans le développement et la conception et de mettre en place le formulaire d’inscription et le répondeur automatique pour vous.

Si vous souhaitez vous lancer dans cette démarche et créer un flux constant de prospects, contactez-nous et nous nous reverrons prochainement pour en discuter davantage.

Pour les grandes entreprises, la création d’un plan marketing va généralement de soi. Les PME et les entrepreneurs individuels s’en soucient généralement moins. Le marketing devient rapidement une activité intermédiaire, lorsque les choses sont un peu plus calmes ou lorsque le nombre de missions menace de s’arrêter.

C’est dommage car un bon plan marketing vous offre de nombreux avantages :

  • Vous disposez d’un outil qui vous aide à atteindre vos objectifs.
  • Vous savez quoi faire pour toucher le bon groupe cible.
  • Vous construisez une liste de prospects chaleureux.
  • Vous convertissez plus rapidement les leads en clients.
  • Vous améliorez la relation client et la satisfaction client.
  • Vous utilisez votre budget marketing plus efficacement et de manière plus ciblée, ce qui vous permet d’obtenir plus de résultats avec le même budget.
  • Vous disposez d’une meilleure vue d’ensemble de vos efforts en ligne et hors ligne, ce qui vous permet de prendre des mesures plus ciblées.
  • Vous rencontrez moins de hauts et de bas dans le chiffre d’affaires de votre entreprise.

Le plus grand avantage d’un bon plan marketing ne figure peut-être pas encore dans la liste ci-dessus : la tranquillité d’esprit.
Vous savez toujours exactement ce que vous devez faire pour rester en contact avec les clients existants et attirer de nouveaux prospects et clients.

Un plan marketing, par où commencer ?

Un bon plan marketing n’est pas quelque chose que l’on peut simplement sortir de sa manche, cela demande du temps et de la concentration.

Vous trouverez ci-dessous un plan étape par étape pour vous aider à démarrer.

Quelle est votre offre ? Quels produits ou services vendez-vous ?

Il est important que vous voyiez clairement votre offre et que vous puissiez l’expliquer brièvement et clairement. Si ce n’est pas clair pour vous, comment cela peut-il l’être pour votre prospect ?

Quels canaux utilisez-vous déjà et quel est le résultat ?

De nombreux efforts sont souvent déployés : la publication de messages sur les réseaux sociaux, l’envoi de newsletters et peut-être certaines campagnes publicitaires sont également en cours. Mais évaluez-vous ces efforts ? En examinant attentivement vos chiffres, vous verrez clairement quels efforts valent la peine d’être poursuivis et quels canaux vous pouvez abandonner.

Dans quel créneau êtes-vous ?

Si vous avez un restaurant dans le centre-ville où vous vous concentrez sur les plats végétariens, votre créneau et la manière dont vous vous distinguez des autres restaurants de la région sont très clairs. C’est peut-être moins évident pour vous. De nombreux entrepreneurs ont même le sentiment de ne rien faire de spécial. Ils n’ont aucune idée de ce qui les différencie de la concurrence.

Pourtant, il y a toujours des éléments qui vous distinguent de vos concurrents. Cela pourrait être le prix ou une meilleure qualité.

Mais cela peut aussi être une petite chose, un service qui vous semble très logique, mais qui est en réalité très précieux pour votre client.

Si vous n’y parvenez vraiment pas, demandez à vos clients pourquoi ils vous choisissent. Vous pourriez obtenir des réponses très surprenantes auxquelles vous n’auriez pas pensé vous-même.

Quelles sont les faiblesses et les forces de votre entreprise ? Quelle est votre force et éventuellement celle de votre équipe ?

Cela peut être très différent. De la connaissance professionnelle à la fabrication de vos produits, en passant par la notoriété de la marque, le suivi personnel, le prix, etc.

Jetez également un œil à vos faiblesses ?

Vous pouvez être confronté à la concurrence de grandes entreprises ou risquer d’être dépassé par de nouvelles innovations.

Quelles sont vos opportunités et menaces ?

Les opportunités et les menaces correspondent souvent étroitement aux faiblesses et aux forces de votre entreprise.

Mais peut-être pouvez-vous transformer une faiblesse en une force ?

Par exemple, si vos concurrents vendent de plus en plus en ligne et que vous n’avez pas encore la possibilité de le faire, vous pouvez envisager de changer quelque chose.

Quelles sont les menaces qui pèsent sur votre entreprise ?

Par exemple, un concurrent est arrivé au coin de votre rue ou vos clients vieillissent rapidement ?

En jetant un regard honnête sur vos faiblesses et vos menaces, vous aurez un aperçu des mesures à prendre.

Les atouts et les opportunités peuvent vous aider à découvrir comment vous vous distinguez de vos concurrents.

Quel est votre groupe ou public cible ?

Plus votre image de votre groupe cible idéal est claire, plus il devient facile de l’atteindre. Si votre groupe cible est trop large et trop vague, votre communication le sera également. Du coup, personne ne se sent vraiment interpellé. Avec la bonne langue, vous attirez également le bon groupe cible.

Vous aurez peut-être du mal à affiner ce groupe cible. Peut-être avez-vous peur que votre groupe cible devienne trop restreint et que vous ne parveniez pas à attirer suffisamment de prospects ?

Je comprends cela, je le pensais aussi, mais ce n’est pas bien. Je vais vous donner un exemple :

Une de mes clientes met clairement l’accent sur les femmes entrepreneuses sur son site Internet et dans toutes ses communications.

Mais parmi les 8 premiers clients il y avait 3 hommes ! Ces hommes se sont sentis interpellés par sa communication et l’ont simplement contactée spontanément pour lui demander s’ils pouvaient la contacter.

N’hésitez donc pas à vous concentrer sur votre groupe cible. Cela vous aide à communiquer correctement et vous limite moins que vous ne le pensez.

Si vous n’avez pas encore une idée claire de votre groupe cible, commencez par noter un certain nombre de caractéristiques :

  • Quel est l’âge de votre groupe cible ?
  • S’agit-il d’hommes/femmes ou le genre ne joue-t-il aucun rôle ?
  • Quelles fonctions ont-ils ?
  • Quel besoin ou problème ce groupe cible a-t-il ?
  • Que cherchent-ils?

Pensez ensuite à cet excellent client. Ce client qui vous rend heureux lorsqu’il (ou elle) appelle. Et gardez cela à l’esprit comme exemple pour décrire votre groupe cible idéal. Je parie que ça aide !

Déterminez les objectifs de votre stratégie marketing

Quel est votre objectif, où voulez-vous aller dans les années à venir ?

  • Plus de chiffre d’affaires et/ou de profit,
  • plus de notoriété de la marque,
  • grandir avec plus d’employés,

Soyez précis lorsque vous déterminez votre objectif. « Je veux plus de chiffre d’affaires » n’est pas un objectif clair. 1 euro de plus que l’année dernière signifie aussi plus de chiffre d’affaires, mais ce n’est probablement pas ce que vous avez en tête. « Je souhaite augmenter mon chiffre d’affaires de 20 % dans l’année » est concret et mesurable.

Quel parcours votre client fait-il ?

Nous n’y pensons jamais, mais dans notre vie quotidienne, nous vivons également un parcours client à chaque achat.

Cela commence au moment où nous avons besoin de quelque chose, recherchons une solution à un problème ou voyons simplement quelque chose que nous aimerions avoir. Nous comparons ensuite les différentes alternatives et considérons quel est le meilleur achat. Enfin, nous procédons à l’achat (ou non).

Nous suivons ce parcours client lorsque nous souhaitons acheter un sandwich pour le déjeuner, mais également lorsque nous achetons une nouvelle voiture. Naturellement, ce voyage prendra un peu plus de temps avec un achat important qu’avec un petit achat.

Votre groupe cible effectue donc également ce parcours avant de faire affaire avec vous. En cartographiant entièrement le parcours client, vous obtenez un bon aperçu de l’endroit et de la manière dont vous pouvez atteindre votre prospect et des informations ou contenus que vous pouvez utiliser.

Si vous souhaitez en savoir plus, lisez notre article sur le parcours client.

Votre site Web est-il un outil marketing solide ?

Pour la plupart des entreprises, le site Web est au cœur de leur marketing en ligne. Ce n’est peut-être pas différent pour vous.

Après tout, la plupart des efforts que nous déployons font référence à notre site Web. Pensez simplement aux campagnes publicitaires, aux publications sur les réseaux sociaux ou au marketing par e-mail. Même la publicité de bouche à oreille est prise en charge par votre site Web. Lorsque des amis me recommandent un restaurant, je consulte toujours le site Web avant de faire une réservation. Toi aussi, non ?

Votre site internet doit donc répondre à certaines normes :

  • Votre site Web doit refléter votre entreprise. Un site Web obsolète dans une entreprise innovante n’est pas une bonne chose.
  • Votre site Web doit indiquer clairement comment vous vous distinguez de votre concurrent.
  • Votre site Web doit contenir les informations recherchées par votre groupe cible.
  • Votre site Web doit soutenir vos objectifs.
  • Votre site Web doit être trouvé facilement dans Google pour les bons mots-clés.

Pas de plan marketing sans plan d’action

Une fois que vous avez abordé tout ce qui précède, vous disposez désormais de nombreuses notes. Super! Mais sans plan d’action, il ne se passera pas grand-chose.

Cette dernière étape est donc extrêmement importante :

  • Faites une liste de toutes les choses à faire et priorisez-les.
  • Qu’allez-vous aborder en premier, qu’est-ce qui peut attendre ?
  • Fixez également un timing à ce sujet et prévoyez du temps dans votre agenda chaque semaine pour travailler sur votre marketing.

En plus des tâches ponctuelles, il y aura également des tâches régulières, comme la rédaction de blogs, la création d’un podcast, l’envoi de newsletters ou la maintenance de vos réseaux sociaux. Créez une liste de contrôle des tâches mensuelles et hebdomadaires et utilisez un calendrier marketing pour les suivre.

Évaluer et ajuster.

Une fois que vous avez commencé à travailler sur votre stratégie marketing, vous souhaitez également connaître les résultats de vos efforts. De plus, vous devez savoir, car ce n’est qu’alors que vous pourrez ajuster et affiner. Le marketing n’est pas une science exacte, c’est toujours un processus d’essais et d’erreurs. Et c’est très bien, cela rend le jeu amusant et garantit que cela ne devienne jamais ennuyeux.

Bien sûr, vous ne voulez pas passer des heures chaque mois à parcourir des statistiques et des chiffres provenant de toutes sortes de canaux différents. Cela prend non seulement du temps, mais est également ennuyeux. Heureusement, il existe des outils disponibles qui permettent de collecter automatiquement des données provenant, par exemple, de Google Analytics et Google Ads, votre programme de messagerie, etc. Looker Studio de Google, par exemple, est un outil gratuit avec lequel vous pouvez parfaitement le faire.

Faites un aperçu de vos chiffres les plus importants et vérifiez vos résultats au moins une fois par mois. Qu’est-ce qui fonctionne et qu’est-ce qui ne fonctionne pas ? Où pouvez-vous intensifier vos efforts et que pouvez-vous abandonner ? Que pouvez-vous ajuster ou améliorer pour obtenir des résultats encore meilleurs ?
En faisant cela régulièrement, votre stratégie marketing deviendra plus forte et plus stable. Cela vous apporte plus de paix dans votre entreprise, mais aussi dans votre tête.

Qu’est-ce que c’est que beaucoup d’informations ?

Oui, c’est vrai, c’est beaucoup. Il m’a fallu beaucoup de formation et de livres pour comprendre tout ce processus.

Et si vous utilisiez notre expertise ?

Nous avons un plan unique en 7 étapes avec lequel nous mettons en place votre plan marketing personnel étape par étape. Au cours de ce processus, nous supprimerons vos angles morts et vous montrerons où se trouvent les possibilités qui s’offrent à vous.

De plus, vous repartirez chez vous avec un plan d’action concret afin de savoir exactement ce que vous devez faire pour atteindre vos objectifs.
Si vous avez besoin de notre aide pratique pour mettre en œuvre votre plan, nous serons heureux de vous aider.

À bientôt !

Qu’est-ce qu’un parcours client ?

Le parcours client cartographie le parcours qu’un client emprunte pour procéder à l’achat d’un service ou d’un produit.

Notre agence de communication globale cartographie chaque moment de contact, afin que vous ayez un aperçu clair des différentes phases que traverse une personne dans le processus d’achat. Dans la première phase il s’agit souvent encore d’un besoin vague voire inconnu. Dans la deuxième phase, cela devient un besoin concret et finalement le client prend la décision d’acheter ou non. Mais même après cela, le parcours client continue et nous étudions où le service et la fidélité peuvent être améliorés. Après tout, un client satisfait est non seulement plus fidèle à votre offre, mais devient même un ambassadeur de votre marque, produit ou entreprise.

4 raisons de travailler avec un parcours client

En tant qu’entrepreneur, vous savez probablement comment les nouveaux clients viennent à vous. Néanmoins, le parcours client a une énorme valeur ajoutée. Ci-dessous, je vous donne les 4 raisons les plus importantes pour élaborer visuellement le parcours client :

1. Aperçu des besoins de votre client

La cartographie du parcours client vous permet de voir votre entreprise et votre marketing sous un angle différent. Vous obtenez un aperçu rapide et clair des besoins de votre client.

2. Découvrez les faiblesses de votre marketing

En liant les données aux efforts que vous faites déjà, vous pouvez clairement voir ce qui va bien et ce qui va mal. Vous découvrez les points faibles et voyez comment vous pouvez les améliorer. Le parcours client vous donne donc les informations nécessaires pour améliorer votre stratégie marketing.

3. Meilleure répartition des efforts

En pratique, la plupart des entreprises accordent le moins d’attention à la première et à la dernière phase : l’attention et la fidélité.

C’est dommage car la première phase est importante pour continuer à attirer de nouveaux clients potentiels.

La dernière phase se concentre sur la fidélisation des clients existants et est souvent sous-estimée. Après tout, il est beaucoup plus facile de revendre à un client satisfait que d’attirer un nouveau client. Les chiffres récents montrent que l’opportunité de vente avec les clients existants se situe entre 60% et 70%. En effet, fidéliser la clientèle revient 5 à 7 fois moins cher que d’attirer de nouveaux clients !

4. Simplifiez votre marketing en ligne

Le parcours client vous donne non seulement un aperçu des besoins de votre client, mais jette également les bases de votre marketing. Vous voyez immédiatement où des efforts sont nécessaires, quelles informations vous devez fournir dans les différentes phases et comment vous pouvez créer une cohésion entre les différents canaux.

Cela rend non seulement votre stratégie de marketing en ligne plus claire, mais aussi plus simple et vous savez exactement quels efforts sont nécessaires, où et quand.

Quelles sont les phases du parcours client

On distingue 5 phases, que j’explique brièvement ci-dessous :

Phase 1 : Attention & Orientation

Le prospect entre en contact avec votre offre pour la première fois. Il peut avoir un problème auquel il cherche une solution. Il compare les différentes options et entre donc également en contact avec votre concurrent.

Si vous avez une offre que les clients ne recherchent pas activement, il est important dans cette phase d’attirer l’attention de votre groupe cible sur votre produit ou service.

Par exemple via les réseaux sociaux.

Le prospect n’est pas encore vraiment actif dans cette phase et ne fait aucune démarche.

Phase 2 : Considération

Parce que le prospect ne prend pas de mesures actives dans la première phase, il est important de regagner son attention lors de la phase de réflexion.

Dans cette phase, le prospect compare les différentes options et recherche quel fournisseur correspond le mieux à ses besoins. Dans cette phase, montrez clairement comment vous vous démarquez de la concurrence.

Phase 3 : Achat

Le client a décidé et procède à l’achat. À ce stade, vous souhaitez rendre cet achat aussi simple et fluide que possible. Rien ne doit s’opposer à l’achat.

Phase 4 : Service

Le parcours client ne s’arrête pas après l’achat, vous souhaitez faire vivre une expérience positive à votre nouveau client. Vous aurez peut-être besoin d’un manuel pour commencer à utiliser le nouveau produit ou vous pourrez peut-être réaliser des vidéos explicatives.

Et qu’en est-il du service après-vente ? Existe-t-il un service d’assistance ou de chat ? Le client peut-il aller quelque part s’il a des questions ou des problèmes ?

Phase 5 : Fidélité

Une bonne expérience client et un bon service font de votre client un client fidèle. Dans cette phase, vous souhaitez maintenir le contact avec votre client afin que vous restiez en tête et que le client achète à nouveau chez vous.

Les clients fidèles sont bons pour le bouche à oreille. Utilisez-les également pour obtenir des avis positifs, ce qui abaisse le seuil de nouveaux clients. Ainsi, votre client devient également un ambassadeur de votre marque, entreprise ou service.

Savez-vous qu’environ 80% des gens ne lisent que le titre et près de 60% des personnes partagent un lien après avoir lu le titre.

Alors que faire si votre titre échoue ?

Dans ce cas, il y a de fortes chances que votre contenu échoue également, car 8 personnes sur 10 ne liront probablement même pas le morceau étonnant et bien documenté que vous avez écrit.

C’est pourquoi une grande partie de votre temps (et de votre attention) doit être consacré à la mise au point du titre de votre prochain contenu. De même, vous devez également vous concentrer en grande partie sur le fait de ne pas commettre d’erreurs qui pourraient mener vos actions vers l’échec.

Dans cet article, nous mettons en évidence quatre grandes raisons pour lesquelles un titre peut échouer.

1. Votre titre ne présente aucun avantage

C’est l’une des raisons les plus courantes pour lesquelles la plupart des titres échouent.

Si vous voulez connaître la règle de rédaction qui vous aidera toujours, c’est la suivante : vendre des avantages !

Votre titre indique-t-il un avantage pour les lecteurs ? Si ce n’est pas le cas, il est plus susceptible d’échouer.

Posez-vous cette question : qu’est-ce que cela représente pour le lecteur ? Cela profitera-t-il au lecteur s’il clique sur le titre et lit le reste de mon message ?

2. Votre titre n’a aucune clarté

Des études et recherches scientifiques récentes prouvent que les lecteurs préfèrent les titres clairs.

Malheureusement, la plupart des titres sont désordonnés, compliqués et certainement pas clairs.

La clarté est importante. En fait, c’est souvent la chose la plus importante dans ce monde en ligne encombré. Et c’est peut-être à cause du manque de clarté que la plupart de vos titres échouent.

Tant que le contenu de la page correspond aux attentes fixées par le titre, l’utilisateur aura une bonne expérience utilisateur. D’un autre côté, une mauvaise expérience utilisateur enverrait également des signaux négatifs aux moteurs de recherche, ce qui pourrait entraîner une rétrogradation dans les classements des moteurs de recherche.

3. Votre titre est trop long

Titres plus longs ou titres plus courts : Lesquels fonctionnent le mieux ?

C’est assez discutable et il n’y a pas de réponse définitive. Mais il y a un cas pour les titres plus courts étant parfois meilleurs par rapport aux titres plus longs.

Les titres plus longs nécessitent trop d’attention de la part des lecteurs. De plus, certains longs titres peuvent devenir inutilement compliqués et pas très faciles à lire ou à comprendre.

Notre conseil en tant qu’agence de référencement SEO : Essayez de vous en tenir à un titre plus court. Il a moins de chances d’être un échec et plus de chances de créer un impact puissant et d’être plus mémorable.

En outre, les titres plus longs sont également un gros problème en matière d’optimisation des moteurs de recherche. Si un titre est trop long, il sera tronqué dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP).

Idéalement, votre titre doit comporter moins de 60 caractères. En cas de doute, contactez notre agence web experte en SEO Alégorix ou utilisez un outil de vérification d’extraits de code SERP pour voir comment votre titre apparaîtrait dans les résultats de recherche.

4. Votre titre n’attire pas le bon type de public cible

Chaque article ou actualité de blog est écrit pour un groupe très spécifique de public cible.

Que faire si votre titre ne cible pas votre public et vos prospects spécifiques ? S’il ne plaît pas au bon public, il échouera probablement, et votre contenu avec lui.

Comme nous en avons discuté plus haut, beaucoup de choses font la une des journaux. Les internautes sont submergés d’articles de blog, d’infographies, de vidéos, de podcasts et d’autres formes de contenu en ligne. La durée d’attention du lecteur en ligne moyen diminue.

Votre titre de contenu doit être en mesure de s’adresser et d’attirer le bon type de lecteurs qui s’en tiennent à la fin de l’article, deviennent un abonné et / ou vous achètent le produit via un blog de site e-commerce par exemple.

En conclusion

Les titres de contenu (ou balises de titre) sont extrêmement importants pour la réussite de votre contenu en ligne. Si les titres que vous écrivez n’ont pas ces quatre qualités susmentionnées, ils sont plus susceptibles d’échouer.

La bonne nouvelle est que vous savez désormais quels pièges éviter la prochaine fois que vous créez un titre pour votre article de blog ou votre création de landing page (page de destination).